Chez le chien la mue a en général lieu deux fois par an. Une fois au printemps et une fois à l’automne.

Dans la nature, les changements de température et de luminosité influent sur le pelage de votre chien. Selon ces facteurs, son pelage doit s’adapter, au printemps il va s’affiner et quand l’hiver arrive il va au contraire s’épaissir pour le maintenir au chaud.

Dans notre environnement, la mue est impactée par le chauffage dans nos maisons, les éclairages, le fait que le chien passe d’un intérieur chaud (la maison) à un extérieur froid (le jardin)… Ces « dérèglements » font que le chien peuvent perdre tout au long de l’année un peu de poils. Malgré cela vous remarquerez quand même les deux mues principales des changements de saison.

La mue du printemps est la plus impressionnante car votre chien va perdre énormément de poils pour s’adapter aux températures plus douces. Vous le remarquerez directement chez vous avec des poils partout sur vos vêtements, canapé et des boules de poils au sol.

Pour les chiens à poils longs et qui ont un sous-poil comme le samoyède par exemple, en passant votre main dans son pelage, lors de la mue, une poignée de poils viendra naturellement avec votre main.

Sachez que le pelage de votre chien connaît trois stades de croissances.

– La phase active de croissance (connu sous anagène), les poils poussent en continu.
– La phase de repos (catagène), le poil cesse d’évoluer et peut se détacher du follicule pileux.
Dans cette phase, les poils sont souvent enlevés avec un brossage ou si votre chien se frotte contre votre jambe ou un canapé.
– La phase finale (télogène), les poils tombent pour faire place à une nouvelle phase de croissance.

La mue du chien est aussi différente d’un chien à l’autre selon la nourriture donnée au chien et son règlement hormonal.

En effet, les hormones affectent la phase de croissance des follicules pileux, ce qui explique pourquoi les chiennes en chaleur ou enceintes vont souvent perdre plus de poils.

La nutrition joue également un rôle majeur sur la qualité du poil et de la peau de votre chien. En particulier avec l’apport en huiles tels que les oméga 3 et 6, car ceux-ci aident à garder humide, souple et sain le pelage de votre chien.

Voici quelques conseils pour prévenir la mue de votre chien.

Réduire la mue grâce à la nutrition :

la mue du chien et ses repas

Nourrissez votre chien avec une alimentation de haute qualité. Une des meilleures façons de réduire la perte de poils excessive chez les chiens est de commencer par une alimentation saine. La nourriture pour chien pas cher est composée principalement d’aliments que les chiens ont du mal à digérer, comme le maïs et les céréales.

Regardez plutôt pour une nourriture pour chien qui répertorie la viande comme ingrédient principal dans sa composition.
De meilleurs aliments de qualité coûtent un peu plus cher, mais ils sont meilleurs pour votre chien et peuvent éviter des soucis de santé et donc des frais de vétérinaires parfois importants.

Les nutriments contenus dans les aliments pour chiens riches en viande sont plus facilement digérés et absorbés, ils favorisent une meilleure santé et une qualité de peau et du pelage meilleure.

Les chiens souffrant d’allergies ou de sensibilités alimentaires sont particulièrement sujets à la perte de poils liée au régime alimentaire. Vous devrez peut-être expérimenter avec quelques aliments différents avant de trouver celui qui est bon pour votre chien (consultez votre vétérinaire pour obtenir des conseils et des recommandations).

Il existe des compléments alimentaires pour chien ou des huiles (huile de saumon par exemple) qui seront bonnes pour l’entretien de leur pelage.

Les compléments alimentaires pour chien :

Ajouter l’huile de colza ou de l’huile de saumon à la nourriture de votre chien. Ces huiles contiennent des oméga-3, des acides gras qui aident la peau enflammée à se calmer, diminuent les pellicules, et améliorent la texture globale de l’épiderme.

Vous pouvez également augmenter l’apport en acides gras oméga-3 de votre chien en le nourrissant avec du saumon, du thon ou d’autres poissons riches en ces acides gras. Les peaux de poisson sont aussi bonnes, mais il ne faut jamais donner à votre chien les arrêtes car elles risquent de l’étouffer.

Donnez à votre chien de temps en temps de « l’alimentation humaine ». Des tranches de pommes (sans graines, qui contiennent des traces de cyanure qui peuvent s’accumuler dans le système de votre chien), des bananes et des concombres, ainsi que des viandes maigres cuites (sans os) sont des aliments riches en humidité qui aident votre chien à rester hydraté.

Ils contiennent également des nutriments sains qui aident le pelage de votre chien à rester lisse et brillant et aident à réduire la perte de poils.

Réduire la mue avec le toilettage de votre chien.

Brossez le pelage de votre chien régulièrement (une à deux fois par semaine voir plus pour les chiens à poils longs).
Brosser votre chien enlève l’excès de poils et redistribue les huiles de la peau de votre chien dans sa fourrure, en l’aidant à rester en place.

Selon le type de fourrure de votre chien, vous pouvez utiliser une brosse ou un râteau.

Les brosses à poils sont les meilleurs pour les races à poil court, lisse, tels que de nombreux terriers, roquets et lévriers. Ces brosses ressemblent à des brosses à poils pour cheveux.

brosse douce mue du chien

Les brosses avec comme des fils métalliques sont efficaces pour de nombreuses races de chiens avec les poils bouclés et/ou longs, y compris retrievers, cockers et St. Bernard. Ces brosses ont de minuscules épingles.

BrossesMoyennes

Les brosses peignes sont les meilleurs pour les races de chiens avec des poils longs et épais (sous-couches), comme les bergers allemands, Chow Chows, chiens nordiques… Lors de l’achat d’un râteau, assurez-vous que ses broches sont à peu près aussi longues que la fourrure de votre chien pour qu’il puisse atteindre le sous-poils.

BrossePeigne

Les chiens avec des manteaux longs ou épais auront probablement besoin d’outils comme un râteau de sous-poil ou une lame.
Attention chaque chien est différent et faîtes attention à ne pas casser le poil de votre chien avec votre choix de brosses.

Une perte de poils excessive.

Même si parfois la mue peut être impressionnante, sachez qu’une perte de poils abondantes tout au long de l’année ou sous forme de plaque n’est pas normale.
Nous vous conseillons dans ce cas de consulter votre vétérinaire car cela peut être du à une démodécie, un problème rénal ou autre.

Responses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

+