La mutuelle pour les animaux de compagnie peut vraiment être d’une grande aide en cas de problème de santé.

Avec Hermione, ma bulldog anglaise, une mutuelle était indispensable quand on connaît les problèmes liés à cette race, j’ai donc choisi SantéVet et je vous explique pourquoi !

Quand j’ai adopté Hermione, j’ai tout de suite été dans l’ambiance du sujet « vétérinaire » car elle est tombée gravement malade dès ses 5 mois. Au début je n’avais pas prévu le coup à prendre une mutuelle mais suite à ses problèmes de santé et à son hospitalisation à la clinique vétérinaire de Frégis, j’ai vu qu’il existait des mutuelles pour les chiens et il était évident que je devais en prendre une.

Je me suis donc renseignée sur les mutuelles et j’ai opté pour SantéVet avec au début la formule light à 26 euros par mois qui remboursait 50% des frais de vétérinaires pour un plafond annuel de 1100 euros.

formulesSanteVet

J’ai choisi SantéVet car lors de mes recherches c’est la mutuelle qui ressortait le plus souvent, son discours et son univers m’ont séduit et les prix me paraissait abordable.

J’ai aussi pu voir d’après des témoignages de personnes sur des forums, qu’il est préférable quand on a un chien qui risque d’avoir pas mal de soucis de santé, d’avoir une assurance spécialisée dans les animaux car il y a moins de risque d’être mis à la porte de la mutuelle que lorsque l’on passe par des banques…

SantéVet est la plus connue et se pose comme leader en France, elle a été crée en 2003 et est spécialisée dans les chiens, chat et NAC uniquement. Elle n’est pas la moins chère mais son service client est très efficace, ils prennent en charge pas mal de frais vétérinaires et je n’ai jamais eu de problème de remboursement avec eux.

Justement la prise en charge de Santé Vet inclut :
– Consultation de généraliste (testé et remboursé)
– Consultation de spécialiste (testé et remboursé en dermatologie, ophtalmologie, chirurgie et nutrionniste)
– Consultation d’urgence (testé et remboursé)
– Bilan de santé (testé et remboursé)
– Analyse de laboratoire (testé et remboursé)
– Gastro-entérite (testé et remboursé)
– Infection de l’oreille (testé et remboursé)
– Infection urinaire (testé et remboursé)
– Conjonctivite (testé et remboursé)
– Otite, cystite (testé et remboursé)
– Pyodermite (testé et remboursé)
Allergies (testé et remboursé)
– Insuffisance cardiaque, rénale
– Arthrose
– Entorses, fractures (testé et remboursé)
– Détartrage
– Radiographies, échographies, scanner (testé et remboursé)
– Ostéopathie, physiothérapie
– Accident voie publique (testé et remboursé)

SantéVet prend également en charge les troubles du comportement à l’origine de pathologies, toujours sous réserve de consultation auprès d’un vétérinaire.

Après selon la formule choisie vous aurez en plus les vaccins, vermifuges et autres soins avec un budget annuel.

Pour les maîtres de nos chers bouledogues, sachez que depuis 2013 Santé Vet est la seule assurance prenant en charge sous condition la dysplasie de la hanche chez le chien. Pour pouvoir en bénéficier voici les conditions expliquées sur leur site :

« Il lui faut souscrire une formule (Confort+, Premium ou Optimal) avant les cinq mois du chiot et faire procéder à un dépistage précoce (avant 18 semaines) par mesure d’un indice que l’on appelle dans le jargon vétérinaire de « distraction ».

Il s’agit d’une méthode de radiologie du bassin qui est placé en compression et distraction.

Ensuite, tout va dépendre des résultats obtenus, SantéVet ayant fait appel au Dr Jean-Pierre Genevois, vétérinaire, pour être lecteur officiel des radios numériques.

« Ce programme de dépistage a été développé avec huit vétérinaires du Groupe d’étude en chirurgie orthopédique de l’Afvac [Association française des vétérinaires pour animaux de compagnie, Ndlr] », précise Jérôme Salord. Il indique d’ailleurs que des formations à destination de praticiens seront organisées pour ceux qui souhaitent maîtriser la technique permettant la mesure de l’indice de distraction.

Si l’indice est inférieur à 0,5 et si la dysplasie apparaît ultérieurement, et du fait qu’elle ne sera pas considérée comme ayant un caractère héréditaire, le chiot sera pris en charge par Santé Vet. »

Une prévention intéressante à prendre dès l’adoption quand on connaît ce problème qui arrive malheureusement trop souvent aux bouledogues notamment.

Par contre Santé Vet, comme la plupart des mutuelles, exclut certains points pour la prise en charge.

Voici la liste donnée sur leur site :
– Maladie de Carré, hépatite de Rubarth, leptospirose, parvovirose, rage car considéré comme ayant pu être évité par des vaccins.
– Les frais liés à toute anomalie constitutionnelle, pathologie congénitale et/ou héréditaire et leurs conséquences, y compris les entropions, les ectropions, la dysplasie coxo-fémorale, les anomalies de développement de l’articulation du coude (non-union du processus anconé, ostéochondrose, ostéochondrite disséqu ante, fragmentation du processus coronoïde médial, incongruence articulaire), les luxations médiales, y compris les frais de dépistage de ces pathologies.
– Tout médicament prescrit sans rapport avec la pathologie déclarée
– Les frais de mises bas et les césariennes qui ne sont pas occasionnées par un accident
– Les frais exposés lors de la gestation : diagnostic, suivi de gestation, l’avortement et ses conséquences, l’insémination artificielle
– Toute intervention chirurgicale destinée à atténuer ou à supprimer des défauts (taille et correction des oreilles, taille de la queue…)
– Toute intervention qui n’est pas effectuée par un docteur vétérinaire régulièrement inscrit à l’Ordre des Vétérinaires
– Les frais de prothèse oculaire
– Les frais d’alimentation même diététique, thérapeutique ou les compléments alimentaires sauff pour la formule Optimal
– Les frais exposés pour toute ovariectomie et castration avant l’âge de 4 ans de l’animal
– Les frais d’identification : puce électronique ou tatouage
– Les frais de diagnostic et de soin de la rage et les tests antirabiques
– Les frais de visite et de garde « chien mordeur »
– Les frais de visite d’évaluation comportementale en dehors de ceux prévus dans le Forfait Prévention des formules Premium et Optimal
– Les frais de garde en clinique vétérinaire sans justification médicale
– Les vaccinations préventives ou rappels en dehors de ceux prévus dans les formules Premium et Optimal
– Les visites de confort et de prévention en dehors de celles prévues dans les formules Premium et Optimal
– Les frais exposés pour tout achat de produits cosmétiques, d’entretien, d’hygiène ou de confort et produits antiparasitaires, les lotions, shampoings, dentifrices, etc.
– Les frais de prothèses dentaires ainsi que ceux afférents à tous appareillages externes
– Les frais médicamenteux consécutifs à un trouble du comportement
– Les blessures consécutives à des combats de chiens organisés
– Les frais médicamenteux pour interrompre les chaleurs ou la gestation
– Les frais d’autopsie ou d’incinération
– Les frais d’établissement d’un passeport ou de tout autre document
– Les frais exposés à la suite d’un accident ou d’une maladie occasionnés par des faits de guerre (civile ou étrangère), des émeutes et mouvements populaires, la désintégration du noyau atomique, des mauvais traitements ou un manque de soins imputables au maître, aux personnes ayant la garde de l’animal ou aux personnes vivant sous son toit.

Hermione aura 3 ans cet hiver et je suis rapidement passée à la formule Confort qui me coûte 44,28 euros par mois qui inclut 70% des frais de vétérinaires remboursés avec un plafond de 1500 euros par an.

Il me suffit d’aller à mon rendez-vous avec la feuille de soin à remplir et d’envoyer cette feuille avec l’ordonnance et la facture à SantéVet.

Une fois le courrier reçu, je reçois un mail de confirmation avec la facture indiquant le montant remboursé et je reçois le virement trois semaines après.

Je trouve le délai un peu long surtout en cas de gros soucis de santé mais j’ai vu qu’il sera prochainement possible de faire la démarche de remboursement en ligne. Cela devrait donc raccourcir ce délai ! J’ai hâte de voir cela.

Enfin sachez que SantéVet a parrainé des chiens guides d’aveugles issus de la fondation Valentin Hauy dans le cadre de leur formation avant qu’ils ne soient remis gratuitement aux bénéficiaires et qu’il existe aussi la fondation SantéVet Solidarité dont le but est de venir en aide aux maîtres défavorisés afin qu’ils puissent faire face aux soins de leurs animaux.

Et vous, avez-vous pris une mutuelle pour votre chien ?

Responses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

+