Bientôt les vacances, tout est presque prêt, seulement voilà vous partez à l’étranger et le seul moyen de transport est l’avion.
Alors quelles sont les démarches pour que votre chien puisse prendre l’avion avec vous et quelle est la réglementation ?

Voyager en avion avec son chien n’est pas si facile que pour nous. Il ne suffira pas de se présenter à l’enregistrement avec votre chien en espérant embarquer directement. Quoi qu’il en soit, sachez qu’il faudra présenter votre chien deux à trois heures avant le départ à la compagnie aérienne afin qu’elle puisse faire les vérifications nécessaires à l’autorisation d’embarquement de votre chien.

En effet chaque compagnie aérienne a ses conditions et règles de voyage pour les chiens.
Renseignez-donc vous suffisamment à l’avance sur ces conditions, avant même de prendre votre propre billet d’avion.

Pour commencer, sachez que votre chien aura besoin d’une réservation distincte de la vôtre.
En effet la compagnie aérienne facture un supplément pour les chiens (les prix varient selon les compagnies mais aussi selon le poids du chien et si il peut voyager en cabine ou en soute.)

Dans la majorité des cas, les petits chiens (comme par exemple les chihuahua ou alors les yorkshire) peuvent voyager en cabine avec vous si ils tiennent dans un sac qui lui même tient sous le siège devant vous (cela sera sa place pendant les phases de décollage et atterrissage) et n’excède pas un certain poids.

Le poids des chiens acceptés en cabine varie selon les compagnies. De plus ce poids accepté comprend le poids du chien mais aussi celui du sac.

chien avion en cabine

Voici les poids autorisés sur les principales compagnies aériennes et les dimensions des sacs ou cages autorisés pour un voyage en cabine :

– Air France : 8KG maximum.
Les prix varient de 20 euros à 200 euros selon les destinations.

– Easy jet : chiens non autorisés en dehors des chiens guides.

– Lufthansa : 8KG maximum.
Prix : 55 euros l’aller en Europe et 70 euros pour l’international.

– Air Canada : 10KG maximum.
Dimensions maximales de la cage :
Parois rigides : 55 cm (longueur) x 40 cm (largeur) x 23 cm (hauteur).
Parois souples : 55 cm (longueur) x 40 cm (largeur) x 27 cm (hauteur).
Prix : 100$ dollars pour l’international en aller simple.

– KLM : 8KG maximum
Un sac de voyage pour animaux approprié de 46 (longueur) x 28 (largeur) x 24 (hauteur) cm max., ou dans une cage de transport à coque en plastique rigide de 46 (longueur) x 28 (largeur) x 20 (hauteur) cm max.
Prix : selon destination, il faut appeler la compagnie pour les avoir.

– British Airways : uniquement sur les vols OpenSkies et si votre chien fait moins de 6KG.
La cage dera faire moins de 45 cm longueur x 30 cm largeur x 24 cm hauteur.
Prix : 125 euros l’aller simple.

– Qatar airlines : à l’exception des faucons et des chiens guides*, les animaux ne sont pas autorisés en cabine pendant un vol.

– Delta : ici on ne donne pas de poids maximum mais votre chien doit tenir dans un cage aux dimensions données par la compagnie pour pouvoir être placée devant vous sous le siège.
Les prix varient selon les destinations : États-Unis/Canada : 125 USD/CAD, hors États-Unis : 200 $ USD/CAD/EUR, Brésil : 75$ USD.

– Transavia : 10KG maximum.
Cage : Longueur 47 cm x largeur 30 cm x hauteur 27 cm.
Prix : 40 euros l’aller simple.

– Emirates : Les animaux ne sont pas autorisés en cabine sur les vols Emirates, à l’exception des faucons entre Dubaï et certaines destinations au Pakistan, ainsi que les chiens guides pour aveugles.

– Royal Air Maroc : 5KG maximum.
L’animal doit être placé dans un contenant (caisse, cage ou panier) solide, muni de trous d’aération, dont la somme des dimensions ne doit pas excéder 115 cm (55 x 40 x 20 cm).
Prix : 55 euros pour des vols de/vers l’Europe et 100 euros pour des vols de/vers Afrique/Amérique du Nord/Brésil/Libye/Égypte/Arabie Saoudite/Liban

– Swiss : 8KG maximum.
La dimension du panier est de maximum 118 cm (longueur + largeur + hauteur).
Les prix varient selon les destinations de CHF 60 à USD 400.

Quoi qu’il en soit votre chien devra être à l’aise dans son panier ou cage car il n’aura pas le droit de se promener dans les allées de l’avion.
Gardez donc en tête qu’il voit mieux que votre chien soit calme pour pouvoir rester en place sur les longs vols.

Il devra pour être accepté pouvoir se lever et tourner dans son sac ou cage de transport. Sont acceptés uniquement les chiens de plus de 10 semaines, avec les vaccins à jour, identifiés par tatouage ou puce électronique (la puce électronique comme moyen d’identification est obligatoire sur certaines compagnies et pour certaines destinations comme l’union Européenne). Vous devrez aussi vous munir d’un certificat de bonne santé établit par un vétérinaire et de son passeport.

Si votre chien doit voyager en soute, il y aura bien sûr d’autres règles à respecter.

Le voyage du chien en soute.

chien en avion

Si votre chien ne remplit pas les conditions de poids pour voyager en cabine, il devra obligatoirement voyager en soute.
Certaines compagnie refusent de prendre en soute les chiens de race brachycéphales (bouledogue, carlin, boxer…) à cause des risques respiratoires (c’est le cas par exemple d’Air France qui les refuse depuis le 26 Octobre 2014).

Le voyage en soute peut être aussi stressant pour vous que pour lui.

Nous allons donc vous expliquer comment faire en sorte que le voyage se passe bien, quel sera le déroulement du voyage et les conditions à respecter.

La cage de transport.

Cette cage devra obligatoirement être aux normes suivantes :
– La coque de la caisse doit être constituée de fibre de verre ou de plastique rigide uniquement.
– Si la caisse comporte des roues, elles doivent être retirées. Si elles sont rétractables, elles doivent être bloquées avec du ruban adhésif.
– La porte doit comporter un système de fermeture centralisé qui verrouille simultanément les 2 points de fermeture situés en haut et en bas de la porte. (a)
– Les charnières de la porte doivent dépasser d’au moins 1,6 cm le rebord horizontal situé au dessus et en dessous de la porte. (b)
– Les 2 parties de la coque doivent obligatoirement être maintenues par des boulons. Tout autre système de fermeture latérale est strictement interdit. (c)
– L’animal doit pouvoir se tenir debout, la tête complètement dressée, sans toucher le haut de la caisse. Il doit également pouvoir se retourner et s’allonger confortablement.
– La caisse doit disposer d’une gamelle double pour l’eau et la nourriture. Celle-ci doit être vide, fixée et accessible sans ouvrir la caisse.

cage transport chien avion

Il faudra aussi respecter les points suivants :
– Le fond de la caisse peut être recouvert d’une couverture, de papier journal ou d’une autre matière absorbante. La paille est interdite.
– L’animal ne doit pas porter de laisse ni de muselière. Ces accessoires ne doivent pas non plus être laissés dans la caisse.
– L’animal ne doit pas montrer de signes de faiblesse physique, ni être blessé, ni être sous tranquillisant.

Les chiens voyagent en soute seront dans un espace de cargaison où la température sera la même qu’en cabine et où l’air y sera également pressurisé.
Cependant il sera apprécié en général de rajouter un ventilateur portable à la porte de la caisse.

On vous conseille de prendre un vol direct pour éviter du stress supplémentaire à votre chien mais aussi pour éviter que les bagagistes fassent une erreur sur le trajet de votre chien au moment de la correspondance.

Avant le voyage, afin d’habituer votre chien à la cage, mettez celle-ci plusieurs semaines avant dans votre salon par exemple afin que votre chien s’y habitue, dorme parfois dedans… Cela évitera une source d’angoisse supplémentaire.

Vous pouvez même l’habituer plusieurs semaines avant le départ à le mettre dans cette cage et le faire rouler en voiture dedans.

Avant le voyage il vous faudra obtenir un certificat de bonne santé récent auprès de votre vétérinaire.

Lors de cette consultation, votre vétérinaire vérifiera selon la destination quels sont les vaccins demandés et si il y a des examens complémentaires à faire comme par exemple le dépistage de la dirofilariose ou de la leishmaniose pour l’Afrique du Sud. Il veillera aussi à l’état général de votre chien afin de déterminer si oui ou non il pourra prendre l’avion et pourra vous donner un traitement homéopathique pour votre chien à prendre avant le voyage.

Les vaccins devront donc être à jour ainsi que le traitement anti-parasitaire. Mais il faudra en plus prendre en considération les délais pour les vaccins et traitements car certains pays peuvent exiger un traitement antiparasitaire effectué entre 24 et 48 h avant le départ ; c’est notamment le cas des pays ci-dessus.

La Norvège exige quant à elle que les vaccins contre la leptospirose et la maladie de Carré soient effectués au minimum 30 jours avant l’entrée sur le territoire, tandis que le Japon exige un délai d’attente de 180 jours entre la vaccination contre la rage et l’entrée sur le territoire.

D’où l’importance de se renseigner longtemps avant à l’ambassade du pays que vous souhaitez visiter avec votre chien.

Certains pays sans forcément aller loin, ont des restrictions sanitaires spécifiques.

Pour pouvoir entrer au Royaume-Uni, en Irlande, en Suède et à Malte, attention à bien remplir les conditions suivantes :
– l’animal doit être titulaire d’un passeport.
– il doit être identifié par micro-puce électronique (facultatif pour la Suède).
– il doit être vacciné contre la rage (donc avoir plus de 3 mois).

Il faut en outre présenter aux autorités britanniques les documents suivants :
– un certificat de vaccination antirabique.
– un titrage des anticorps antirabiques au moins égal à 0,5 ul/ml.
– un certificat de traitement antiparasitaire (contre les tiques et l’échinococcose) signé par le vétérinaire.
– pour le Royaume-Uni, un certificat « Pet Travel Scheme » signé par un vétérinaire agréé.
– pour le Royaume-Uni, une « déclaration de résidence » attestant que l’animal n’est pas entré dans un pays ne participant pas au PVAC (programme de voyage des animaux de compagnie) dans les 6 mois précédant le déplacement au Royaume-Uni.

Certaines destinations imposent aussi une quarantaine.

C’est le cas du Japon (de 12 h à 14 jours), de l’Australie (de 30 à 120 jours), de la Nouvelle-Zélande (de 30 à 180 jours). La Nouvelle-Calédonie, bien qu’elle soit une collectivité territoriale rattachée à la France, impose elle aussi une quarantaine de 1 à 6 mois.

Le Mexique impose quant à lui une quarantaine à domicile pendant 40 jours, ce qui peut être contraignant pour votre chien. À l’arrivée au Mexique, un vétérinaire assure un suivi de quarantaine.

Conseils pour le voyage :

Si votre vol est tôt le matin et ne dure pas longtemps, évitez de donner à manger avant le départ à votre chien afin qu’il ne soit pas malade à cause des secousses du voyage.

Pensez à étiqueter votre cage de transport avec votre nom, numéro de téléphone, nom du chien et numéro d’identification ainsi que l’adresse de destination. Une mention « animal vivant, living animal » peut aussi être rajoutée.

Pendant le chargement de l’avion, libre à vous d’essayer de regarder par la vitre de la zone d’embarquement si votre chien a bien été chargé.
En montant à bord de l’avion, informez le capitaine et le personnel que votre chien est à bord et exigez qu’on vous confirme son chargement.

Lorsque l’avion roule sur la piste sur une longue période ou si l’avion éprouve des problèmes de ventilation, dites à un agent de bord que vous êtes inquiet pour la santé de votre chien, demandez qu’on aille vérifier si la température peut varier et influencer la section cargaison où votre chien voyage. Si le délai est long, insistez pour que votre chien soit enlevé.

Pensez à prendre une assurance avant votre départ pour votre chien car malheureusement des accidents ont parfois lieu allant du décès de l’animal à la fugue.

Évitez de voyager avec votre chien l’été quand il fait chaud. Il y a un risque qu’il fasse un coup de chaleur pendant le chargement et l’attente de décollage.D’ailleurs certaines compagnies refusent les animaux de Mai à Septembre.

Responses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

+