La présidente de la SPA nous a accordé du temps pour répondre à nos questions. Découvrez leurs nombreux combats et pensez aux nombreux chiens et autres animaux qui attendent une famille !

Bonjour Mme Harry, vous êtes la présidente de la SPA depuis 2013, pouvez-vous vous présenter ? Comment est née votre passion pour les animaux ?

Passionnée depuis mon enfance par les animaux, j’ai toujours souhaité devenir vétérinaire. Après avoir accompli ce rêve, je suis devenue journaliste spécialisée sur les animaux. Vous m’avez certainement déjà vue dans Télématin sur France 2, émission à laquelle je participe depuis 15 ans. Ou peut-être m’avez-vous entendue sur Europe 1, pour qui je travaille depuis plusieurs années. Et c’est cette même passion des animaux qui m’a conduit à devenir présidente de la SPA.

Pouvez-vous nous présenter Max votre golden retriever ?

Max a 11 ans. Il me suit partout. C’est un chien très attachant qui a son fan club sur Télématin !
SPA

Quand vous avez été élue présidente de la SPA, quels ont été vos objectifs ?

La SPA est une grande dame de 170 ans. Une longue histoire donc, avec ses remous et ses méandres. En me présentant à la présidence de la SPA, j’avais pour ambition de redonner du lustre à la Société Protectrice des Animaux, j’étais déterminée à œuvrer de manière forte, efficace et en toute transparence pour faire avancer la cause animale.

Par rapport à ces objectifs, où en êtes-vous aujourd’hui ?

À la SPA, nous ne manquons ni d’ambition, ni de projets ! Plusieurs chantiers sont d’ores et déjà en cours de réalisation. Par exemple, pour consolider nos acquis, nous avons lancé un vaste programme de rénovation de nos refuges visant l’amélioration des conditions d’hébergement des animaux. Mais nous avons aussi exploré de nouveaux territoires en lançant le programme Famille d’Accueil. Il nous permet de confier définitivement à des familles les animaux présents depuis trop longtemps dans nos refuges, en prenant en charge leur alimentation et leurs soins vétérinaires. Nous avons également créé un « Grand Refuge » dédié aux équidés maltraités.
En une année, les adoptions (chiens, chats et NAC) ont progressé de près de 10%. Ce résultat nous encourage à poursuivre nos efforts et nous conforte dans l’idée que nous sommes sur la bonne voie. Le changement est symbolisé par notre nouvelle identité visuelle, un nouveau logo dans lequel s’allient la puissance de la tradition à la nouveauté de la modernité : la SPA évolue, sans jamais oublier son histoire, ses valeurs et ses missions.

La SPA, en dehors de ses refuges, est active pour d’autres causes. Lesquelles ?

Reprenons les fondamentaux : la SPA aujourd’hui, c’est 60 refuges et Maisons SPA ainsi que 12 dispensaires en France. Notre mission est de faire avancer la cause des animaux domestiques, en luttant contre les abandons, les trafics d’animaux et en œuvrant pour l’adoption responsable.
Avec d’autres organisations, la SPA combat également la vivisection, l’abattage sans étourdissement, la fourrure, la tauromachie et toute autre forme de maltraitance animale.

Combien de chiens abandonnés récupérez-vous chaque année ?

Chaque année, les refuges SPA recueillent 45 000 animaux, pour l’essentiel des chiens et des chats.

Combien sont adoptés ?

En 2014, plus de 34 000 d’entre-eux ont trouvé un nouveau foyer.

Pendant les vacances d’été, faîtes-vous une campagne de sensibilisation ? Si oui quelle est son thème ?

Sensibiliser les Français à la veille des vacances d’été est une des missions incontournables de la SPA. C’est une période critique pour les animaux, abandonnés mais aussi perdus par leurs maîtres. Cette année, la SPA met en place un dispositif inédit dont le but est d’éviter qu’une perte se transforme en abandon définitif. Ainsi, via le numéro vert Allo Animal Perdu – 0800 300 400, des professionnels de la SPA aident les personnes ayant perdu ou trouvé un animal errant sur la voix publique à accomplir les démarches nécessaires, à obtenir les contacts utiles, à l’identification de l’animal… En place depuis le 15 juin, ce service a déjà reçu près de 2 500 appels !

Justement pendant les vacances d’été, combien d’animaux sont-ils abandonnés ?

On estime que chaque été, sur une période allant de juin à septembre, 40 000 animaux sont perdus ou abandonnés en France.

Ce chiffre diminue-t-il chaque année ?

Malheureusement non… et c’est pour cette raison que la SPA ne baisse pas la garde et poursuit année après année ses actions de sensibilisation auprès du grand public.

En dehors de vos campagnes de pub, comment sensibilisez-vous contre l’abandon ? Quelles sont vos actions ?

Notre mission première est de donner un foyer à nos animaux, dans les meilleures conditions possibles : c’est ce que nous appelons l’adoption responsable. Pour la SPA, une adoption réussie est une adoption pérenne. Nous sensibilisons les adoptants à l’engagement que représente l’accueil d’un animal de compagnie au sein de leur famille pour que chacun comprenne bien qu’adopter doit être un acte mûrement réfléchi. Les responsables de refuge prennent le temps de discuter avec les visiteurs, pour comprendre leurs motivations, décrypter leur mode de vie et les orienter vers l’animal qui saura trouver sa place harmonieusement au sein du foyer. La sensibilisation, comme vous le voyez, est quotidienne et individualisée.

La loi reconnaissant les animaux comme des êtres sensibles va-t-elle selon vous changer les choses ?

La modification du statut de l’animal dans le Code Civil est une nouvelle dont la SPA est très heureuse. Cela signifie que désormais, aucun magistrat ne pourra ignorer l’importance du préjudice subi par un animal maltraité et les sanctions deviendront au fil du temps plus systématiques.

Luttez-vous contre le trafic des animaux ?

La Cellule Anti-Trafic (CAT) de la SPA a été créée en 1993 avec pour mission de pourchasser les trafiquants et le commerce illicite d’animaux dans toute l’Europe. Elle traite plus de 300 affaires par an.
Ce service mène de vraies enquêtes policières et travaille en collaboration étroite avec les autorités de police et de gendarmerie. A l’issue de ces investigations, si les faits sont avérés, la SPA dépose plainte et conduit les procédures nécessaires pour poursuivre et faire condamner les personnes coupables de trafic et de mauvais traitements. Ces procédures peuvent être longues et complexes, ce qui n’entame jamais la détermination de la SPA !

L’action de la Cellule Anti-Trafic vient en amont du travail effectué au quotidien par l’ensemble de nos refuges, qui souvent recueillent les animaux issus de ces réseaux et les remettent sur pattes avant de les proposer à l‘adoption : il y a ainsi une vraie complémentarité entre le travail de chacun au sein de l’association.

Avez vous un message à faire passer à nos internautes ?

Je voudrais simplement rappeler que la protection animale est l’affaire de tous. C’est par la prise de conscience collective que nous ferons progresser le statut des animaux domestiques et que nous ferons diminuer les abandons et les actes de maltraitance.

Un scoop pour Doggie Flair ?

Je ne sais pas si l’on peut vraiment parler de scoop, il serait plus juste de dire que la SPA donne un rendez-vous à tous les solidaires de la cause animale le 20 septembre prochain pour une Cani-Course à Paris dans le Bois de Boulogne et dans 9 de ses refuges. Il est possible de venir courir avec son animal ou avec un des pensionnaires de la SPA, ou même seul.

Merci à vous pour votre temps accordé et n’oubliez pas de soutenir la SPA ! Un animal est un engagement pour la vie !

Responses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

+