On attend tous l’été avec impatience avec son soleil, les vacances, la mer…
Mais pour votre chien, ce n’est pas la période idéale à cause de la chaleur, des insectes, du soleil.. L’été apporte des risques particuliers pour la santé de votre chien.

Alors quels sont ces risques et comment y faire face ?

1. Le coup de chaleur.

Le coup de chaleur se produit lorsque la température du corps de votre chien monte dangereusement à cause d’un environnement trop chaud (voiture, transport en commun, exposition au soleil sans ombre ou sur un sol trop chaud…) ou à cause d’un événement stressant (vétérinaire, bagarre…) et qu’il n’arrive pas à se réguler (en inspirant et soufflant de l’air) suite à cette hausse de température.

Le coup de chaleur est brutal et souvent mortel pour le chien mais pourtant il est facile à éviter si on connaît ce phénomène.

Votre chien risque le coup de chaleur si il est laissé dans votre voiture même avec une fenêtre légèrement ouverte, si il exerce une activité physique en plein soleil ou quand la température est trop élevée, si il a une muselière alors qu’il fait trop chaud (celle-ci peut l’empêcher de se refroidir en haletant) ou en restant exposer trop longtemps au soleil.

Un chien qui souffre d’un coup de chaleur va respirer très vite et fortement, il va s’agiter car il est dans une situation inconfortable.
De la mousse va apparaître au niveau de sa gueule. Puis ses muqueuses (babines et langue) vont devenir violacées par manque d’oxygène.

Le chien va ensuite être sonné, avoir des vertiges.
Il y a donc de nombreux signes visibles facilement pour vous alerter d’un coup de chaleur.

Il ne faut pas utiliser de glace pour rafraîchir un chien. Si votre chien présente des symptômes de coup de chaleur, il faut le mouiller avec de l’eau à température ambiante (au niveau des pattes, coussinets et du ventre en priorité car se sont ces zones là qui vont lui faire du bien) et de le mettre en face d’un ventilateur.

En effet de l’eau glacée ou des poches de glace vont contracter les vaisseaux sanguins du chien et donc empêcher la chaleur de s’évacuer.

Gardez votre chien à l’ombre et le plus au frais possible et si vous devez prendre la voiture avec lui, évitez les heures chaudes si vous n’avez pas la climatisation et ne le laissez jamais seul dans votre voiture.

2.Les coups de soleil.

La peau des chiens peut brûler sous le soleil tout comme nous.
Les chiens blancs, de couleur claire, et finement enrobés présentent un risque accru de coup de soleil.

chien en été

Un coup de soleil provoque des douleurs, des démangeaisons, une perte de poils et d’autres problèmes.

Pour éviter les coups de soleil, appliquez un écran solaire imperméable à l’eau formulé pour les bébés ou les animaux domestiques. Assurez-vous de couvrir les pointes des oreilles, le museau, la peau autour de la bouche et son dos.

3.Les coussinets brûlés.

Trottoir, rue, sable et d’autres surfaces peuvent brûler les coussinets de votre chien.

Promenez votre chien le matin et la nuit lorsque les surfaces extérieures sont les plus fraîches.

Pour savoir si le sol n’est pas trop chaud, il suffit d’appuyer votre main sur le sol pendant 30 secondes, si votre main chauffe et vous fait mal alors le sol est trop chaud pour les coussinets de votre chien.

4.La déshydratation.

Prévenez la déshydratation en fournissant à votre chien un accès illimité à l’eau douce et fraîche à la fois à l’intérieur et à l’extérieur.

Pensez aussi à faire des cubes de glace avec du bouillon de poulet ou de boeuf par exemple pour encourager votre chien à prendre plus de liquides et le maintenir au frais.

Lorsque vous partez en balade, ayez toujours avec vous une bouteille d’eau pour votre chien avec sa gamelle.

chien boit de l'eau

5. Les barbecues et feux de camp.

Lors d’un feu de camp, votre chien peut essayer de prendre un bout de bois qui brûle car il n’a pas forcément conscience du risque de brûlure.
Il sera en plus difficile de lui reprendre car en lui courant après il risque de croire que vous voulez jouer.
Il risque donc de finir par se blesser mais aussi de commencer un début d’incendie.

La nourriture qui est collée à des grilles de barbecue après la cuisson peut tenter votre chien. Il voudra alors lécher la grille pour goûter cette viande et risque de se brûler la langue et la gueule. Il est aussi déjà arrivé qu’un chien, laissé sans surveillance proche d’un barbecue, saute sur le barbecue pour voler un morceau de viande et se brûle sévèrement le corps.

Vous l’aurez compris, en cas de barbecue ou de feux de camp, ne laissez pas votre chien sans surveillance et s’approcher.

6.Les feux d’artifice.

Qui dit été dit fêtes et feux d’artifice.
Les bruits forts et les éclairs causés par les feux d’artifice peuvent désorienter et surprendre votre chien, l’amenant à courir follement et à prendre la fuite.

N’emmenez pas votre chien assister aux feux d’artifice, il sera en sécurité chez vous. Si vous ne pouvez pas éviter d’être proche d’un feux d’artifice, gardez votre chien sur une laisse très courte.

7. Les parasites.

Les tiques, les puces, les moustiques, les mouches et autres insectes sont à leur apogée pendant les mois d’été.

Parlez-en à votre vétérinaire pour trouver une protection appropriée tel que des colliers pour chien, sprays, shampooings et autres produits.

Pour plus d’informations veuillez lire notre article sur le collier Scalibor anti-tiques.

8.Les allergies saisonnières.

Les moisissures, les fleurs et autres allergènes potentiels mais aussi les réactions aux piqûres d’insectes comme les abeilles sont fréquents pendant l’été.

Les allergies provoquent des démangeaisons (et avec elle, un grattage excessif), de la toux, des éternuements et d’autres problèmes pour votre chien comme des œdèmes, la perte de poils…

Si votre chien est allergique au pollen par exemple ou aux moisissures… sachez qu’il existe des traitements adaptés pour lui.
Prenez rendez-vous chez un vétérinaire spécialisé (un dermatologue) afin qu’il puisse suite à des examens (prise de sang, grattage…) déterminé les allergies de votre chien et le traitement adapté.

Si votre chien s’est fait piquer par un insecte, vous allez observer un gonflement au niveau de la piqure (souvent la bouche car le chien essaye de « gober » l’insecte). Surveillez bien votre chien.

S’il est allergie à cette piqûre, le risque est un œdème de Quincke, c’est à dire que sa gorge va gonfler et il aura du mal à respirer.
Si votre chien présente ces symptômes, n’attendez pas pour consulter le vétérinaire le plus proche qui lui fera des injections pour éviter les complications.

9. Se perdre.

Faîtes attention lorsque vous voyagez avec votre chien pendant l’été pour l’empêcher de se perdre dans un environnement inconnu.

Il faut toujours avoir quelqu’un qui surveille votre chien si celui est sans laisse. Mettez-lui un collier pour chien avec une étiquette d’information de contact.

10. Les baignades.

chien qui nage

Si votre chien aime l’eau, rien de tel qu’une bonne baignade pour se rafraîchir !
Si votre chien ne sait pas nager sachez qu’il existe des gilets de sauvetages spécialement conçu pour les chiens.

Emmener votre chien se baigner à la mer ou dans un point d’eau douce en faisant attention aux lieux de baignades (les courants, les méduses, les zones de sable mouvants…).

Une fois la baignade terminée, il est important de bien rincer votre chien à l’eau douce et claire pour éviter une irritation de la peau.
Faîtes aussi attention à ce que votre chien ne boive pas l’eau de mer pour éviter des diarrhées.

Enregistrer

Responses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

+